LA SOURCE DE MIMIR

- Catégories : MYTHOLOGIE NORDIQUE

LA SOURCE DE MIMIR

Au Jötunheim, les terres ancestrales des géants, se trouve une source légendaire : la source de Mimir !

Son eau monte en bouillonnant depuis les profondeurs du sol et alimentent le majestueux frêne, pilier du monde, Yggdrasil !
Mimir le sage, gardien des souvenirs, sait beaucoup de choses.
Sa source est la sagesse même et quand le monde était tout jeune, chaque jour, il y plongeait sa corne que l’on nomme Gjallarhorn et se délectait de ce délicieux savoir.

Il y a très longtemps, quand les mondes étaient jeunes, Odin, père de toute chose, a revêtu sa cape et son chapeau et, sous ce déguisement de voyageur, il a traversé les terres des géants, en risquant sa vie pour parvenir jusqu’à Mimir, en quête de sagesse.

"Boire une fois l’eau de votre source, oncle Mimir, c’est là tout ce que je demande" dit Odin.
Mimir secoua la tête, il ne dit rien, il est rare que ceux qui gardent le silence commettent des erreurs.
Personne ne buvait dans la précieuse source, hormis Mimir lui-même évidemment.
"Je suis votre neveu. Ma mère Bestla était votre sœur." Insista Odin.
"Cela ne suffit pas !" répondit Mimir.
"Une fois. En ne buvant qu’une seule fois à votre source, Mimir, je deviendrai sage. Annoncez votre prix." dit Odin.
"Mon prix c’est ton œil. Ton œil dans la source." Répondit Mimir avec un ton fataliste.

Odin n’a pas demandé si il plaisantait.
Le voyage avait été si fastidieux et si risqué afin d’arriver auprès de la source, qu’il était hors de question de revenir en arrière.
Odin avait été prêt à risquer sa propre vie alors ce n’était pas la perte d’un œil qui allait l’arrêter dans sa quête de l’obtention de la sagesse.
Le visage figé, Odin brisa le silence qui s’était installé.
"Donne moi un couteau", ce fut tout ce que le père de toute chose dit.

Une fois qu’il eut accomplit ce qui été nécessaire, il déposa avec soin son œil dans la source vénérable.
L’œil le regardait du fond des ondes aquatiques.
Sans plus tarder, Odin a rempli la Gjallarhorn avec l’eau de la source de Mimir et l’a porté à ses lèvres.
Elle était froide.
Il l’a bu d’un trait.
La sagesse l’a inondé.
Il a vu plus loin et plus clairement avec son seul œil qu’il n’a jamais vu avant.
Dès lors, Odin a reçu d’autres noms : Blindr, le dieu aveugle; Hoarr : le borgne; et Baleyg : celui qui a l’œil ardent.
L’œil d’Odin demeure dans la source de Mimir, préservé par les eaux qui alimentent le frêne du monde, il ne voit rien et il voit tout.

Le temps a passé.
Alors que prenait fin la guerre entre les dieux Ases et Vanes et qu’ils échangeaient des guerriers et des chefs, Odin a envoyé Mimir chez les Vanes, comme conseiller du dieu Ase Hoenir qui deviendrait le nouveau chef des Vanes.
Hoenir était grand, séduisant et il avait la prestance d’un roi.
Lorsque Mimir était à ses côtés pour lui donner conseil, Hoenir avait le discours d’un roi et prenait de sages décisions.
Mais quand Mimir n’était pas près de lui, Hoenir paraissait être un piètre chef et les Vanes se sont lassés de lui assez vite.

Ils ont exercé leur vengeance non contre Hoenir mais contre Mimir : ils lui ont coupé la tête et l’ont envoyé à Odin.
Odin n’a pas ressenti de colère.
Il a frotté la tête de Mimir de certaines herbes pour l’empêcher de se décomposer et il a entonné au dessus d’elle charmes et incantations car il ne voulait pas que le savoir de Mimir se perde, puis, Mimir a ouvert les yeux et lui a parlé !
Les conseils de Mimir étaient bons, car ils étaient toujours bons.
Odin a rapporté la tête de Mimir dans la source sacrée, sous l’arbre du monde et l’y a placé, auprès de son propre œil, dans les flots de la connaissance, de l’avenir et du passé.

Odin a remis la Gjallarhorn à Heimdall, veilleur des dieux et gardien du Bifrost.
Le jour où résonnera la Gjallarhorn, les dieux se réveilleront, où qu’ils soient, aussi profondément qu’ils puissent dormir.
Heimdall ne soufflera dans la Gjallarhorn qu’une seule fois, à la fin de toute chose, au Ragnarök.

- Auteur de l'article : Roman DOMASIK, Membre du Clan BARBEBARIAN -

Plus d'Articles

Partager ce contenu