LES IDÉES REÇUES SUR LES VIKINGS

- Catégories : HISTOIRE VIKING

LES IDÉES REÇUES SUR LES VIKINGS

Le saviez-vous ?

Tous les scandinaves n’étaient pas des Vikings !

En effet le terme Viking provient du vieil islandais Víkingr (pluriel Vikingar), Víkinger, Víkingir.
Il y a eu de nombreux débats sur les significations, mais tous s'accordent à dire qu'il désigne le fait d'accoster des terres et d'y pratiquer diverses activités: piraterie, troc, vente.
Le terme Viking désigne donc uniquement les scandinaves qui partaient en expédition pour pratiquer ces activités.

Les Vikings ne buvaient pas dans des crânes !

Contrairement à la croyance populaire, les Vikings n’étaient pas sanguinaires ou sauvages.
Le mythe du Viking buvant du sang dans le crâne de son ennemi provient d’un ancien poème nommé « Kràkumàl ».
Une strophe de ce poème envisage l’arrivée de Ragnar au Valhalla accueilli par Odin où il est dit qu’ils « boiront bientôt la bière dans la branche courbe du crâne ».
Étant donné que les Vikings buvaient par moment dans des cornes de bovins, la corne du boeuf en poésie est appelée « l’arbre du crâne » et non un véritable crâne humain.
C’est une image parlante qui sera à la base d’un mythe.

Les Vikings ne buvaient pas systématiquement dans des cornes !

La corne à boire est probablement un des éléments les plus caractéristiques liés aux Vikings.
Dans l'imaginaire collectif elle est le seul récipient dans lequel les Vikings buvaient.
Or la corne était réservée aux grandes occasions, aux rituels et cérémonies ou alors des fêtes dédiées à la boisson.
La plupart du temps les Vikings buvaient dans des gobelets faits dans divers matériaux tels que l’os, le bois ou la céramique.
Le gobelet en verre, que les Vikings appelaient coupes de givre « hrimkaldar » en vieux norrois était rare et réservé aux familles luxueuses.

Les Vikings n’étaient pas les premiers à découvrir l’Islande !

En effet l’Islande était visitée dès 790 mais pas par les Vikings, ceux-ci ne l’ont découverte qu’en 870 soit 80 ans plus tard.
Les premiers à découvrir l’Islande étaient des moines irlandais cherchant la solitude.


Les Vikings utilisaient le chanvre pour la fabrication de textile !

Les Vikings fabriquaient du textile avec de nombreuses matières pour la confection de vêtements.
Les textiles utilisés étaient par exemple le lin et la laine mais également le chanvre et l’ortie qui sont des fibres végétales couramment exploitées.

Les Vikings se tatouaient !

Malgré le fait que les tatouages se conservent très mal dans le temps à cause de la fragilité de la peau, nous possédons des écrits de l'observateur arabe Ibn Fadlan qui décrivent les Rus (les Vikings de l'actuelle Russie) comme "tatoués des orteils au cou avec des arbres, des figures, [...]" Ibn Fadlan essayait sans doute de décrire les motifs d'entrelacs, fréquent dans l'art nordique.


Les Vikings étaient friands de miel !

Le sucre n’étant arrivé qu’au 14e siècle, les Vikings utilisaient le miel.
En plus de son aspect sucré, le miel était efficace en cas de maladie pour ses propriétés antiseptiques, c’était une denrée utilisée de manière fréquente.

Les Vikings avaient une bonne hygiène !

Les Vikings avaient réputation d’être sales et hirsutes.
Encore une erreur de l’inconscient collectif car en réalité, ils prenaient soin de leur toilette personnelle, se baignaient et se coiffaient !
De nombreux observateurs comme Ibn Fadlan notifient qu’ils se lavent le visage et la tête chaque jour.
Ils utilisaient également peignes, cures oreilles et pinces à épiler. Jour particulier, le samedi était le jour du bain.


Les Vikings ont légué aux Français beaucoup de mots !

De nombreux termes dans les domaines du commerce, de la navigation, de la justice ou encore du domaine familial sont tiré du vieux norrois.
De nombreux noms de villes ou toponymie.
Par exemple, en France les noms en Bri(c)que comme Bricquebec en Normandie dérivant de Brekka, vieux Norrois signifiant pente.
La terminaison -fleur que l’on retrouve souvent en France (Honfleur par exemple) vient du vieux norrois Fljot et signifie rivière.
Le nom de Bruges en Belgique vient du norvégien bryggja qui signifie débarcadère.
D’autres noms évoquent des dieux du panthéon nordique en Belgique et en France, par exemple les lieux évoquant le nom de Thor comme à Torine, Tourcoing, Thorout ou encore Torigny.
Il y a également les mots havre, crique, étrave, arrimer ou élingue qui nous ont été légués des Vikings.
Le mot houle également vient de l’islandais et du vieux norrois hol, qui signifie trou.
Un très large héritage sur lequel il y a bien des choses à dire.

Les Vikings étaient de grands amateurs de bière !

La céréale de base et la seule qu'il était possible de cultiver était l'orge.
Il s’agit d’une céréale avec laquelle on brasse de la bière, boisson la plus consommée par les Vikings.
C'était une boisson facile à produire, moins onéreuse que le vin et qui avait une dimension rituelle lors des fêtes religieuses.
De plus, ils ajoutaient certains additifs de conservation qui étaient également bactéricides et qui avaient des vertus médicinales.



Le symbole Bluetooth tire ses racines de l’ère Viking !

En effet, l’ingénieur Jim Kardach était un admirateur de Harald « à la dent bleue » (bluetooth en anglais). Sur une pierre gravée dans la ville de Jelling au Danemark, il y avait un personnage dont Jim pensa être Harald Bluetooth (Il s’avéra en fait que c’était le christ et non Harald).
Jim choisit donc la combinaison d’un H et d’un B en caractère de runes (Pour Harald Bluetooth) pour le logo du système bluetooth.


Les Vikings utilisaient l’hydromel comme médicament !

Cette boisson ancestrale et mythique était connue comme le nectar des Dieux d’après toutes légendes nordiques.
Cette boisson à base d'eau, de miel et de levures avait des vertus médicinales grâce aux bienfaits du miel qui a des propriétés antiseptiques et antibiotiques, que l’on enrichissait d'herbes et d'épices ayant d'autres vertus soignantes.


Les Vikings n’étaient pas des guerriers invincibles, brutaux et sans tactique !

En effet, les Vikings étaient loin d’être invincibles, ils ont gagné très peu de batailles rangées à grande échelle dû à leur nombre inférieur.
Leurs équipements militaires n’étaient pas extraordinaires, n’oublions pas que la plupart d’entre eux sont des fermiers.
En revanche ils étaient déterminés et plein d’énergie, aussi ils pratiquaient le Strandhögg (littéralement « coup de main sur le rivage »).
Cette tactique a largement contribué à leur réputation de guerriers invincibles, une attaque éclair bien ciblée dans le dessein de piller des matières rares et de valeurs mais aussi de prendre des esclaves sans que quiconque n’ait le temps de réagir.

Les vikings utilisaient leurs bijoux comme moyen de paiement !

Les bijoux de l’époque viking avaient de nombreuses fonctions et pouvaient servir d’élément de parure, de marqueur de statut social ou encore de moyen de paiement pour les échanges commerciaux !
Ce qui ne réduisait pas les bijoux à un simple élément de beauté mais en donnant à ces derniers une réelle utilité.


Les Vikings ont servi comme mercenaires !

De nombreux Vikings prêtèrent leurs talents contre de l’argent, ce fut le cas notamment des Berserkir qui étaient à la solde de rois norvégien comme Harald « à la belle chevelure » ou encore des Jomsvikings, un corps d’élite de Vikings suédois réputés pour leur bravoure au combat.
Nous pouvons également citer la célèbre garde varangienne, corps d’élite de l’armée byzantine initialement formée de mercenaires Vikings.
Pour finir nous pouvons citer les housecarls, des mercenaires Vikings ayant un statut spécifique, mieux payé qu’un mercenaire normal, les housecarls étaient à la solde des rois qu’ils soient scandinaves ou anglo-saxons.

- Auteur de l'article : Roman DOMASIK, Membre du Clan BARBEBARIAN -

Plus d'Articles

Partager ce contenu